Breadcrumb trail

À propos de nous

Ce que nous faisons

Créé en 2007, le Bureau de l'ombudsman fédéral des victimes d'actes criminels (BOFVAC) est un organisme fédéral indépendant qui vient en aide aux victimes d'actes criminels et à leur famille.
Le BOFVAC répond directement aux appels, aux courriels et aux lettres des victimes d'actes criminels et s'assure que le gouvernement fédéral s'acquitte de ses responsabilités envers les victimes. Nos tâches consistent donc à :

  • informer les victimes des programmes et des services fédéraux mis à leur disposition,
  • entendre les plaintes formulées par les victimes à l'endroit de ministères ou d'organismes fédéraux ou concernant les lois, politiques, programmes ou services fédéraux,
  • diriger les victimes vers les programmes et les services offerts dans leur ville, province ou territoire et susceptibles de les aider,
  • cibler les questions qui ont une incidence négative sur les victimes et formuler des recommandations à l'intention du gouvernement fédéral sur la façon d'effectuer des changements positifs pour les victimes,
  • sensibiliser les responsables de l'élaboration des lois et politiques fédérales et les décideurs aux besoins et aux préoccupations des victimes et
  • promouvoir les principes établis dans la Déclaration canadienne des principes fondamentaux de justice relatifs aux victimes de la criminalité auprès des décideurs et des responsables de l'élaboration des politiques fédérales.

Si vous êtes une victime d'un acte criminel, le BOFVAC peut :

  • répondre à vos questions concernant vos droits en tant que victime,
  • vous renseigner au sujet des services et des programmes offerts par le gouvernement fédéral,
  • recevoir et examiner vos plaintes contre d'autres ministères ou organismes fédéraux ou à l'égard de lois, politiques, services ou programmes fédéraux,
  • vous diriger vers les programmes et les services offerts dans votre ville, province ou territoire et susceptibles de vous aider,
  • formuler des recommandations à l'intention du gouvernement fédéral sur la façon d'améliorer ses politiques et ses lois afin de mieux répondre aux besoins et préoccupations des victimes et de rendre des comptes publiquement au sujet de ces recommandations.

Les services du BOFVAC sont offerts gratuitement. Nous ne militons pas en faveur des victimes individuelles et ne fournissons pas d'avis juridiques. Le BOFVAC ne peut s'occuper de dossiers datant d'avant sa création, en mars 2007, et ne peut aborder ou assister dans des affaires qui relèvent de compétence provinciale, par exemple l'indemnisation.